La table de saut : un homme s'envole
Mardi, 11 Mars 2008 05:58

table-saut.png Le gymnaste, après une course de 25 mètres d'élan et un appel explosif sur le tremplin, s'envole pour poser les mains, ou une seule, sur la table. A la suite de cette brève impulsion des bras sur la table, le gymnaste réalise une figure de haut vol avec une ou plusieurs rotations autour des différents axes du corps. La diversité des sauts ne cesse de croître : double rotation ou double vrille dans le second envol, par exemple comme dans la création de Laurent Barbieri. La réception doit être stable dans l'alignement de la table. Un bonus de 0.20pt est attribué aux gymnastes qui atterrissent à plus de 4 mètres. Des lignes sur le sol permettent d'évaluer l'éloignement du gymnaste et sa position par rapport à l'axe de l'élan.
Hauteur : 1m35